L’hygiène de vie, l’une des clés du système immunitaire

Le système immunitaire tient un rôle majeur en cas de maladie virale. Il est notamment chargé de repérer les agents pathogènes, comme les virus et les bactéries, et de les empêcher d’envahir l’organisme. Les globules blancs de la moelle épinière, par exemple, phagocytent les virus. Toutes les cellules présentent en outre des récepteurs de vitamine D qui participent à la réponse immunitaire, et le système immunitaire dispose de cellules tueuses spécialisées dans la défense contre les virus. Ces dernières ont un rôle primordial face au coronavirus. Un autre mécanisme fait intervenir des sites de liaison capables de reconnaître le virus et de libérer des hormones immunitaires pour le détruire. 

L’état de ces facteurs immunitaires, entre autres, dépend en partie (mais pas uniquement) de notre comportement. Vous pouvez donc agir pour vous donner les meilleures chances de rester en bonne santé. On ne peut rien garantir. Une personne qui a une bonne hygiène de vie à tous points de vue peut quand même tomber malade, du Covid-19 comme de toute autre maladie.

Mais cela ne doit pas entamer votre détermination à préserver votre santé, car le comportement reste l’un des rouages d’un système immunitaire efficace. 

 

Voyons comment vous pouvez agir.

Alimentation

Notre corps peut connaître des phases de carence en certaines substances qui influent sur le système immunitaire. Dans ce cas, il peut être vraiment bénéfique d’en consommer davantage. Seulement, vous ne savez probablement pas si vous êtes carencé(e), c’est plutôt rare étant donné notre alimentation actuelle, et il ne serait pas raisonnable d’aller faire un check-up complet alors que vous allez bien au moment même où tous les médecins sont débordés. La bonne nouvelle, c’est que veiller à une alimentation saine ne peut pas nuire à votre organisme, même si vous ne souffrez d’aucune carence. Voici une liste des éléments nutritifs favorables au système immunitaire:

 

  • Acides gras oméga 3

  • Acides aminés

  • Zinc

  • Vitamines A, B6, B12, C, D et E 

  • Bêta-carotène 

  • Sulforaphane 

  • Sélénium

  • Fer

  • Cuivre

  • Régime riche en fibres pour la santé des intestins 

 

Ces nutriments et bien d’autres sont surtout présents dans le brocoli, les petits pois, le chou, les carottes, les tomates, l’ail, les épinards, l’avocat, les agrumes, le raisin, les noix et les baies noires (mûres, myrtilles, cassis etc.). On trouve aussi au menu les légumes secs, le quinoa, les céréales complètes, les graines de soja, l’emmental, les œufs et certains poissons. 

Une alimentation équilibrée couvre généralement les besoins dans les substances listées. Il n’est donc pas nécessaire de prendre des compléments alimentaires.

Lumière et plein air

Nous produisons de la vitamine D quand nous exposons notre peau aux rayons du soleil. Le rayonnement UV n’étant pas encore très marqué pour le moment dans les régions de faible altitude, nous vous conseillons de passer le plus de temps possible à l’extérieur et au soleil.

Activité physique

Les activités sportives telles que les longues promenades ou les sports d’endurance (marche rapide, course, cyclisme) activent le système immunitaire. Veillez à doser votre effort. L’entraînement excessif n’est pas bon pour le système immunitaire.

Hydratation

Quand on ne s’hydrate pas suffisamment, les virus et bactéries ne peuvent pas être évacués. Prenez soin de boire au moins 1,5 litre par jour d’eau, de thé (par exemple du thé vert) ou de jus de fruits sans sucres ajoutés.

Sommeil suffisant

Il est important de faire de bonnes nuits pour que le système immunitaire fonctionne bien. L’insomnie réduit le nombre d’anticorps et affaiblit le système immunitaire. Évitez tout ce qui peut vous empêcher de bien vous endormir et de faire une nuit complète: smartphone et tous les gadgets qui émettent de la lumière bleue moins d’une heure avant d’aller vous coucher, alcool, caféine ou séance de sport intense le soir. Néanmoins, ne vous faites pas de souci s’il vous arrive de ne pas trouver le sommeil ou de vous réveiller la nuit. Vous aurez tout de même retrouvé un peu de calme. Dans l’idéal, nous vous conseillons de profiter d’être éveillé(e) la nuit pour faire des choses calmes et agréables. Vous pouvez pratiquer les exercices de pleine conscience de ce programme d’autoassistance, écouter de la musique apaisante, faire un brin de ménage mais sans trop de lumière, etc. Évitez, là encore, la lumière bleue et tout ce qui pourrait réveiller encore plus votre corps et votre esprit.

Mesures connues pour se protéger soi-même et protéger les autres

Pour éviter d’être contaminé(e), nous pouvons aussi respecter les mesures que nous connaissons déjà:

  • Se laver régulièrement les mains 

  • Se tenir à 2 m des autres, surtout si nous devons rester plus de 10 minutes à côté d’autres personnes

  • Ne plus se serrer la main

  • Éternuer et tousser dans un mouchoir ou dans son coude

  • Rester chez soi si on a de la fièvre et si on tousse

 

Nous vous renvoyons aux sites Internet officiels pour plus d’informations.

Et maintenant?

La section Favoriser santé et sérénité vous invite à examiner de plus près votre hygiène de vie et à élaborer un plan pour mieux prendre soin de votre santé comme vous l’aurez décidé.

©2020 Umgang-mit-Angst-vor-Coronavirus. Erstellt mit Wix.com            Mentions légales et protection des données

    avec le soutien confraternel de la  Fédération Suisse des Psychologues (FSP)